Projet Pédagogique...

Un projet pédagogique permettant aux enfants d’apprendre à vivre ensemble...
Des enfants et des jeunes Auteurs de leurs vacances...


Un projet, c'est « ce que l'on se propose de faire » nous dit le dictionnaire. Pas très explicite ! Pourtant deux mots sont à relever. Tout d’abord « faire » : On se situe au niveau de l’agir, de l’action… Faire un projet, ce n’est pas discuter en l’air, mais prévoir quelques choses que l’on va tenter de réaliser ! Ensuite, « se propose » : On voit bien qu’il s’agit donc d’un acte intentionnel, réfléchi, pensé à l’avance ; à l’opposé du réactionnel, de l’immédiateté… Ainsi, faire notre projet, ce sera de décider ce que l’on va faire, pourquoi on va le faire et comment on va le faire…


Pour nous, « permettre à l'enfant de devenir auteur, c'est l'associer à l'organisation du lieu de vie (les ateliers, les séjours…). C'est lui permettre de vivre et d'agir avec d'autres enfants et des adultes dans le cadre de projets où il puisse trouver sa place. Le rôle de l'adulte, de l'animateur, est d'accompagner l'enfant et non de décider de tout à sa place. » !


« Éduquer c'est définir le mode de vivre ensemble et en même temps ouvrir l'esprit, donner à l'esprit l'espace de sa propre évolution, dans l'équilibre avec le groupe. » - Pierre Rabhi -


PRÉSENTATION DE L'ASSOCIATION UTO'PISTES :

  • Code APE de l'association : 9499Z.
  • Numéro de Siret de l'association : 791 469 877 00058.
  • Numéro de déclaration en préfecture de l'association : W452011533.
  • Numéro d'organisateur de la DDCS d'Accueil Collectif de Mineurs de l'association : 006ORG0546.
  • Existence de l'association : 9 ans.
  • 1 salarié à plein temps depuis septembre 2018.
  • 8 salarié employés en contrat CEE durant l’été 2021.
  • Nombre de stages organisés en 8 ans : 29.
  • Nombre de colonie de vacances organisées en 5 ans : 18.
  • Nombre d'enfants touchés par nos actions : un peu plus de 1000 enfants touchés en 9 ans par une ou plusieurs de nos actions (colos, stages à la journée et semaine, prestations diverses dans les écoles..., TAP, sorties, formations...).
  • Et de multiples projets menés à terme tout au long des 9 ans : animations diverses, prestations diverses, formations diverses, TAP, fêtes de villages... (cirque, jeux coopératifs, communication...).
  • Ils nous ont fait confiance : 101 familles durant l'été 2021 - 99 familles durant l'été 2020 - 92 familles durant l'été 2019 - Le CEJAM - AgriBio 06 – Gilette – Monaco - Le Bar sur Loup – Isola - Ecole de Isola 2000 – Ecole de la Roquette - La ManuFabrik - La Tour sur Tinée – Bèlvédère - La Bollène-Vésubie - L'office de tourisme de La Bollène-Vésubie - Saint Martin-Vésubie - Le Broc - La Brigue – Saorge - Breil sur Roya - Clans - Le conseil Général du 06 - Les empêcheurs de tourner en rond - Le Zampi - et d'autres communes, associations...

DROITS DE L’ENFANT :

Au-delà de ce que tout ce que l’on peut prévoir, analyser et réfléchir, la vie est faite d’une multitude de variations et de petits riens qui en font tout le charme… Voici donc une liste non exhaustive de quelques droits de l’enfant qu’il est parfois bon de se rappeler :

  • droit d’exister,
  • droit de vivre dans un climat de sécurité physique et affective,
  • droit d’être reconnu individuellement dans un groupe,
  • droit à la différence,
  • droit d’avoir des préférences,
  • droit d’être écouté et entendu,
  • droit de s’écouter et de vivre à son rythme,
  • droit d’avoir un jardin secret,
  • droit d’avoir des modèles,
  • droit d’avoir du plaisir,
  • droit d’avoir des cadres pour grandir,
  • droit d’être guidé, accompagné,
  • droit de se tromper,
  • droit de rêver,
  • droit d’avoir des envies,
  • droit de ne pas avoir envie,
  • droit d’être stimulé.


PEUR DE L’ÉCHEC / DROIT DE SE TROMPER / ACCUEILLIR AVEC TRANQUILLITÉ NOS PETITS RATÉS :


En complément du travail éducatif habituel, cette année l’association Uto’Pistes fait le choix de porter une attention particulière sur la peur de l’échec, le droit de se tromper et notamment sur l’accueil tranquille de nos petits ratés qui peuvent être un frein à la créativité ainsi qu’à l’engagement et au final, au bien-être.


Tout au long des années d’encadrement, nous avons repéré 4 conséquences de la peur de l’échec :

  • L’intolérance,
  • L’estime de soi,
  • Le Le manque d’autonomie face à l’erreur,
  • Le manque de persévérance.


Comment procéder pour éviter cette peur de l’échec ?

  • Autoriser les enfants à se tromper (et leur dire explicitement),
  • Féliciter, valoriser les efforts et les intentions,
  • Attirer l’attention sur les réussites passées et présentes,
  • Prôner le plaisir d’apprendre sans notion de résultats.


Nous partons du principe que l’on a tous besoin d’encouragements pour avancer dans la vie et nous souhaitons porter notre attention la dessus durant les colonies de vacances de l’année 2021. Même avec la meilleure volonté, un enthousiasme certain pour une éducation bienveillante, nous remarquons que nous avons parfois tendance à pointer plus les manquements, les échecs, les erreurs, les ratés que les réussites.


Les 50 expressions magiques (liste non exhaustive - à prononcer avec enthousiasme à la fois dans la posture et dans le ton de la voix !) :

  • J’adore ça ! – Génial ! – Tu es d’accord pour que je raconte ce que tu as fait ? – Bonne idée ! – Bien joué ! – Super ! – Mais…comment tu as fait ça ? – Tu peux m’apprendre ? – Je suis fier(e) de toi. – Tu es vraiment doué. – Tu dois être content d’avoir encore progressé ! – Tu as fait cela tout seul ? – C’est un cadeau exceptionnel que tu m’offres, je suis très heureux/se. Merci. – On va appeler Mamie pour lui dire. – Je peux le prendre en photo ? – Wow ! – Batman n’a qu’à bien se tenir ! – On va l’afficher dans le salon si tu es d’accord ? – Tu m’épates ! – Quelle volonté ! – Peux-tu me montrer comment tu as fait ? – Tes efforts portent leurs fruits ! – Tu ne cesses de m’étonner. – Tu viens de découvrir un nouveau truc ! – J’aime te regarder dessiner/faire du sport/lire ? – Maintenant que tu as compris, tu vas pouvoir l’expliquer à tes copains/copines ! – Continue, j’adore ce que tu fais ! – Magnifique ! – Tu t’améliores de jour en jour. – Quel courage ! – C’est super astucieux ! – Tu as un sacré sens du détail ! – Je n’y avais pas pensé ! Je n’aurais pas mieux fait ! – Quel goût ! tu as réveillé mes papilles/mon imagination ! – Tu es très inspirée ! – Quel humour ! – Tu as lu à une vitesse record ! – J’ai le sourire depuis que tu m’as raconté ton histoire. – ça y est ! Tu as réussi !!! – Prends ton temps, tu n’es pas pressé. – Quel talent ! – tu n’as pas réussi pour le moment. Ce n’est qu’une question de temps. – Je t’aime. – Tu m’as donné envie d’essayer ! – C’est surprenant ! – Ce que tu viens de dire/faire m’a été très utile/ m’a aidé/m’a permis de gagner du temps. – je suis fier(e) de toi. – tu as les ressources en toi pour y arriver. – tu as le droit de te tromper/ faire des erreurs/ douter / de ne pas être parfait. – Ton coup de pinceau est de plus en plus précis…
  • Quand on les profère on se met dans une disposition d’esprit positive. Cela nous évite de penser négativement ou de critiquer.
  • Elles motivent les enfants et les incitent à repousser leurs limites.
  • Elles sont faciles à retenir.
  • Elles créent de l’ancrage positif facile à se remémorer pour l’enfant.


Et encore :

  • Souvenons-nous qu’il y a toujours moyen d’extraire le côté positif de chaque situation.
  • Les enfants ont tendance à se comporter en fonction des scènes auxquelles ils assistent.
  • Une équipe heureuse transmet plus facilement les bases d’une philosophie de vie positive.
  • La meilleure récompense pour un enfant est l’attention et l’amour qu’on lui porte.
  • Une des marques d’attention les plus puissante sera de nous intéresser à ce qu’il fait et de montrer que nous sommes attentif.
© 2022, Association Uto'Pistes

Search